Et en janvier… ELEMENTARY !

2014 sera là ce soir et les séries reprennent du poil de la bête après la trêve des confiseurs.

Voici donc une liste, non exhaustive, des événements à noter en matière de fictions récurrentes pour le mois de janvier…

TF1 :

  • Inédit de CAMPING PARADIS, le lundi 6 janvier à 20h 55.
  • Retour de CLEM, pour une saison 4 inédite, le lundi 13 janvier en prime time.
  • Retour de PERSON OF INTEREST, avec le final inédit de la saison 1, le mardi 14 janvier à 20h 55. A noter que la saison 2 suivra dès la semaine suivante.
  • Suite de la saison 12 inédite des EXPERTS, dès le mercredi 8 janvier à 20h 55.
  • L’ultime épisode inédit de JULIE LESCAUT sera programmé le jeudi 23 janvier en première partie de soirée.

France 2 :

  • La collection DAMES se poursuit le 10 janvier à 20h 50, avec DAMES D’ATOUT.

France 3 :

  • JACKSON BRODIE revient en saison 2 inédite, le dimanche 5 janvier à 20h 50.
  • Inédits du SANG DE LA VIGNE, les samedis 11 et 18 janvier à 20h 50.

Canal+ :

  • Lancement de VICE VERSA, le samedi 11 janvier à midi.
  • KABOUL KITCHEN revient en saison 2, inédite, le lundi 13 janvier à 20h 55.
  • Saison 3 de HOMELAND, à partir du jeudi 30 janvier à 20h 55.

Canal+ Séries :

  • BRON, la série à l’origine du TUNNEL et de THE BRIDGE, arrive en France le lundi 6 janvier à 20h 55.
  • 9ème et dernière saison de THE OFFICE, dès le vendredi 17 janvier à 20h 50.

Arte :

  • Début de DCI BANKS le jeudi 9 janvier à 20h 50.

M6 :

  • ELEMENTARY débarque en France le vendredi 3 janvier à 20h 55.
  • La seconde saison inédite (en clair) de BLUE BLOODS sera proposée chaque samedi sur M6, à 20h 55, dès le 4 janvier.
  • Retour de BONES en inédit, avec la fin de la saison 8, le jeudi 9 janvier à 20h 55, puis arrivée en France de la saison 9 le jeudi suivant.
  • Rediffusion quotidienne de JESSICA KING, dès le mardi 14 janvier à 15h 30.
  • Saison 6 inédite (en clair) de CALIFORNICATION, dès le samedi 18 janvier à 00h 10.
  • Chaque nuit de jeudi à vendredi, à compter du 23 janvier à 1h du matin, les noctambules pourront suivre THE KILLING.

France 4 :

  • FLASHPOINT reprend la case de FBI PORTES DISPARUS, chaque jeudi à 20h 50, dès le 9 janvier.

NT1 :

  • La saison 2 inédite (en clair) de FALLING SKIES arrive le vendredi 3 janvier en prime time.

NRJ12 :

  • Arrivée en prime time d’ALPHAS, à partir du mercredi 8 janvier.

D17 :

  • Rediffusion de PIGALLE LA NUIT, dès le dimanche 12 janvier en prime time.
  • Première diffusion (en clair) des NOUVEAUX CHEVALIERS DU ZODIAQUE, le vendredi 24 janvier à 20h 50.

HD1 :

  • Marathons DOWNTOWN ABBEY, tous les samedis en première partie de soirée, dès le 4 janvier.

6Ter :

  • Soirée SWITCHED, tous les vendredis en prime time, dès le 3 janvier.

Numéro 23 :

  • Retour des BLEUS : PREMIERS PAS DANS LA POLICE, le samedi 11 janvier à 20h 50.

Chérie 25 :

  • Rediffusion d’UGLY BETTY, chaque dimanche en prime time, à compter du 5 janvier.

TF6 :

  • Seconde saison inédite en France de NEW GIRL, dès le samedi 4 janvier à 20h 50.
  • Rediffusion de HUMAN TARGET, dès le dimanche 19 janvier à 20h 50.

June :

  • Saison 3 de PRETTY LITTLE LIARS, dès le mardi 14 janvier à 20h 40.

13ème rue :

  • TRUE JUSTICE de retour avec sa saison 2 inédite, le jeudi 9 janvier en prime time.

AB1 :

  • Diffusion de la saison 5 de TRUE BLOOD, chaque jeudi en seconde partie de soirée, à compter du 2 janvier.
  • Rediffusion quotidienne de HARTLEY COEURS A VIF, dès le lundi 6 janvier à 19h.

Sundance Channel :

  • Troisième saison de THE WALKING DEAD à suivre chaque jeudi en seconde partie de soirée, à compter du 30 janvier.

TV5 Monde :

  • Rediffusion d’AINSI SOIENT-ILS, chaque jeudi à 21h, à compter du 16 janvier.

Game One :

  • Rediffusion quotidienne de ONE PIECE, à compter du tout premier épisode, dès le lundi 6 janvier à 17h.

Mangas :

  • Le héros au rayon Delta dans le bras revient avec une nouvelle série, COBRA THE ANIMATION, dès le mardi 21 janvier à 19h 40.

France Ô :

  • TREME revient, pour une troisième saison, le vendredi 10 janvier à 20h 45.

MTV :

  • Suite de la saison 3 inédite d’AWKWARD, à compter du samedi 11 janvier à 18h 20.

OCS City :

  • TRUE DETECTIVE arrive chez nous le lundi 13 janvier à 20h 55.
  • Saison 3 inédite de GIRLS, dès le lundi 13 janvier à 21h 45.
  • LOOKING débarque le lundi 20 janvier à 22h 15.

OCS Max :

  • BLACK SAILS, c’est à suivre dès le dimanche 26 janvier à 20h 40.

ENTRETIEN AVEC ERIC LEGRAND

Depuis près de quatre décennies, sa voix berce des millions de cinéphiles (GREMLINS, PLATOON, CALME BLANC…), d’amateurs de séries télévisées (LES PETITS GENIES, FX EFFETS SPECIAUX, ANGEL, MAD MEN etc.) et de passionnés d’animation japonaise (DRAGON BALL Z, LADY OSCAR, ALBATOR 84, LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE).

Véritable légende vivante du doublage, Eric Legrand a gentiment accepté de répondre aux questions de LIBERTE SERIE avec franchise, humilité et humour…

Le fait de jouer la comédie est-il un moyen de retrouver son enfance, un défouloir ou une activité narcissique ?

Mais tout ça à la fois, bien entendu ! C’est une excellente façon de dire les choses.

Une petite nuance, toutefois : ce n’est pas un moyen de retrouver son enfance, c’est un moyen pour ne pas la quitter. Enfin, pour ce qui me concerne en tout cas.

Pour la plupart des gens, vous n’êtes pas un comédien qui fait du doublage entre autres activités, mais un doubleur. Terme inexact, mais malheureusement devenu générique car utilisé dans les médias. Y-aurait-il un mépris pour les acteurs qui se spécialisent dans cette partie du métier ?

Petite précision : comme la plupart des comédiens qui font beaucoup de doublage je ne me suis pas spécialisé par volonté. C’est parce qu’on m’a beaucoup appelé pour en faire que je me suis trouvé à être spécialisé, si on peut dire ça ainsi. 

Du mépris de la part des gens des autres branches de ce métier (comédiens, réalisateurs, metteurs en scène…), oui, il y en a eu beaucoup fut un temps. A un point qu’on a du mal à imaginer, même. Faire du doublage était aussi honteux que si on s’était prostitué. Il ne fallait surtout pas en parler quand on avait un rendez-vous pour un rôle sur scène ou devant la caméra. Si on faisait du doublage c’était probablement qu’on n’était rien d’autre qu’un perroquet sans talent, incapable de jouer la comédie par lui-même.

J’avais un voisin, comédien lui-même, qui tournait pas mal pour la télévision et faisait beaucoup de théâtre à cette époque. Quand je le rencontrais dans la rue il me demandait souvent avec un ton d’horreur affligée « Mais coooooomment tu peux faire ÇA !? ».

Le rigolo de l’histoire c’est qu’il ne tourne plus et n’est pas monté sur scène depuis longtemps mais qu’il s’est mis à faire lui-même du doublage et qu’il est même devenu « la » voix d’un acteur qui a en particulier le rôle principal d’une série devenue très célèbre. Ce dont il est très fier…  

Oui, les choses ont bien changé, à présent, parce que les spectateurs se sont mis à s’intéresser aux voix, et parce que les stars se sont mises elles-mêmes à faire du doublage parfois, et à dire que ça les amusait, que ce n’était pas si facile, et que c’était une autre façon de faire l’acteur, une des nombreuses façons possibles. Si elles le disent c’est que ça doit être vrai, alors, et si les gens connus en font, c’est que ce n’est peut-être pas si répréhensible que ça d’en faire. Mais ne rêvons pas quand même, ce n’est pas déshonorant que si on fait d’autres choses par ailleurs… Sinon, au regard des gens du métier, ça reste toujours un truc pour les pauvres ceux qui ne sont pas capables de faire autre chose.

Comprenez-vous que le public ait du mal à saisir que vous n’aimez pas forcément ce que vous doublez ?

Oui et non. C’est-à-dire que les gens s’imaginent que, sous prétexte que nous faisons un métier « artistique » que nous avons choisi (je ne parle pas spécifiquement du doublage, là – car je n’ai pas « choisi » de faire du doublage – je parle du fait d’être comédien), nous devons forcément aimer faire la chose sur laquelle nous travaillons si nous avons accepté de la faire. Du moins je pense que c’est ce qu’ils ont dans la tête. Mais, d’une part, refuser un travail est un luxe que bien peu de comédiens peuvent s’autoriser et, d’autre part, on ne choisit rien du tout dans le doublage (on accepte une date et un horaire de travail et non pas un produit ou un personnage, qu’on découvre généralement sur le plateau le jour venu). Alors, oui, on peut travailler sur des choses qu’on déteste et le faire bien ! Car notre goût n’a en principe pas d’incidence sur la qualité du boulot qu’on fournit.

Certaines personnes mélangent tout, ce qui m’agace beaucoup. S’il le fait c’est qu’il a bien voulu, et pourquoi a-t-il bien voulu s’il n’aime pas ? Il l’a donc fait pour l’argent, quelle horreur ! Donc il s’en est foutu, il n’a pas pu y mettre toute sa conscience professionnelle, c’est par conséquent forcément mauvais parce qu’il n’a pu que mal le faire.

Vous expliquez sur votre site être généralement contacté par SMS  dans des délais très serrés. Faites-vous des recherches sur le web histoire de savoir à quel genre de produit vous vous attaquez ?

Non. Je m’en fiche. C’est du boulot et puis voilà. De toute façon, quand on me contacte de cette façon on me précise rarement de quoi il s’agit, pour ne pas dire jamais. Et si on me le dit, bah j’attends le jour venu et les explications du directeur de plateau. C’est beaucoup plus simple. Au reste nous parlons là de doublage. Et qui dit doublage dit nécessité de voir la chose pour faire pareil. Ce qui m’importe c’est ce qu’a fait le comédien que je vais doubler, ou ce qu’exprime le dessin, quand il s’agit de dessin animé. Donc j’ai besoin d’être dans le studio, devant l’image. Tout le reste m’indiffère pour le travail que je vais avoir à fournir. Mais si le produit m’intéresse au moment où je le fais, il m’arrive de faire des recherches après pour en savoir davantage ! 

Vous êtes hilarant en commentateur dans DRAGON BALL Z. Avez-vous improvisé ou simplement suivi le texte ?

J’ai suivi le texte, bien entendu, mais j’en ai rajouté un peu de mon cru quand j’ai pu. ^^

N’avez-vous pas peur d’abîmer votre voix lorsque vous prêtez celle-ci à des personnages animés comme le très énervé Vegeta ?

Tout le monde aura pu constater que le destin des personnages des animés japonais les pousse à rencontrer des gens avec lesquels ils ont une fâcheuse tendance à ne pas réussir à régler leur différends par la diplomatie, c’est-à-dire en parlant calmement, mais plutôt en se tapant dessus. Ce qui est dommage à la fois pour nos comptes en banque (puisque, dans le doublage, les comédiens sont payés à la ligne et que les cris ne sont pas décomptés comme des lignes) et pour nos voix (puisque les « Météores de ceci ou de cela » et autres « Kamehamea » ne sont pas ce qu’il y a de plus délicat pour nos cordes vocales).

Alors, oui, Végéta m’a valu quelques soirées de quasi aphonie (heureusement que je ne chantais pas La Traviata le soir à l’Opéra en sortant des enregistrements…). Et j’y allais toujours en me demandant si j’allais en sortir intact pour le lendemain.

Je parle de DBZ KAÏ, car sur DBZ on laissait généralement les cris de l’original. C’est beaucoup moins bien à l’arrivée, car on peut entendre la différence à la fois de voix, de façon de jouer et de prise de son, mais c’est nettement plus reposant pour les comédiens.

Car il faut bien comprendre que les Japonais ont un rythme de travail qui n’a rien à voir avec le nôtre. Ils enregistrent un épisode en une journée alors que nous en enregistrons 5 dans le même temps, et même davantage parfois (il nous est arrivé d’en faire 8 par jour sur LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE)… 

Vous offrez régulièrement de votre temps aux fans des fictions que vous doublez (interviews, conventions etc.). La Toei (DRAGON BALL, LES CHEVALIERS DU ZODIAQUE) est-elle consciente du poids que vous et vos collègues pesez dans le succès francophone de leurs animes ?

Alors là, la question doit leur être transmise ! Je ne peux pas répondre à leur place. 

Jacques Balutin se dit navré de savoir que les médias réduiront sa carrière à la voix de Starsky quand il disparaîtra. Avez-vous peur de ne rester « que » celle de Vegeta ?

Ben ce serait déjà pas mal, au fond. De toute façon je ne vois pas trop ce que je pourrais rester d’autre, vu la glorieuse carrière sur scène et devant la caméra que j’ai faite, hein !

Et puis de toute façon je me fous un peu de ce que je resterai ou pas. Quand je serai de l’autre côté je ne m’intéresserai plus guère à la trace que j’aurai laissée ici-bas. J’aurai des chats beaucoup plus intéressants à fouetter. 

Nadine Delanoë a déclaré dans GENERATION SERIES avoir renoncé à son projet des RYTHMOS D’OR en raison du manque de soutien des membres de la profession.

Et je faisais partie des gens qui n’avaient aucune envie de soutenir un tel projet.  

Le regretté Daniel Gall semblait plus que désabusé sur ANIMUSIQUE quant à ses combats de syndicaliste et vous-même avez parlé de certains problèmes rencontrés avec Evelyne Selena.

Non, j’ai juste dit que cette personne était, malgré son talent, détraquée, furieusement agressive et méchante, qu’elle avait fait pleurer la moitié du métier (dont moi) et s’était fait détester de la quasi-totalité des gens qui faisaient du doublage. Je n’ai jamais eu de « problèmes » spécifiques avec elle qui auraient été ceux que les autres n’auraient pas eus.

Est-ce un métier individualiste à ce point ? Si oui, est-ce dû à la compétition ?

C’est l’être humain qui est individualiste, tout simplement !

Quant aux combats syndicalistes dans notre métier, il y aurait beaucoup à dire sur le sujet. A commencer qu’il conviendrait qu’on soit représentés et défendus par des gens rémunérés pour ça et non par des comédiens qui sont à la fois juges et parties.

L’amitié qui semble vous lier à Céline Monsarrat, Brigitte Lecordier et Patrick Borg est-elle une chose rare ?

Aussi rare ou fréquente que partout ailleurs, je pense. Et je ne suis pas dans la peau et la vie de tous les autres comédiens pour savoir s’ils ont un degré élevé d’amitié pour certains de leurs confrères, de toute façon !

Vous ne mâchez pas vos mots : c’est rafraîchissant, mais cela vous a-t-il déjà coûté des contrats ?

J’aime le « rafraîchissant ».  ^^
Oui, ça m’a fermé des portes, bien entendu.

Par contre, vous ne tarissez pas d’éloges sur CHARLES S’EN CHARGE

Excellent souvenir, en effet. 

Que pensez-vous de cette mode infecte de redoubler des films ?

Je trouve comme tout le monde qu’elle est idiote. Mais bon…

Votre travail en a déjà souffert puisque les trois premiers SUPERMAN ont eu droit à une nouvelle VF.

Bof, ça je m’en fous impérialement. C’est-à-dire que les gens qui ont découvert le film en V.F. à l’époque ont envie, lorsqu’ils achètent les DVD ou regardent les rediffusions, de retrouver les voix qu’ils ont entendues à ce moment-là, je suppose, et doivent être horriblement déçus et frustrés d’en entendre d’autres. C’est dommage pour eux, c’est tout. Sinon, pour les autres, ça n’a aucune importance.
En revanche je trouve que redoubler les vieux films en noir et blanc est une folie. Ça n’a pas de sens puisqu’on nous demande de jouer comme le faisaient à l’époque les comédiens qui doublaient et, de surcroît, on salit ensuite le son pour qu’il ressemble à un vieux son ! Quel intérêt ? Autant laisser les vieilles V.F. pourries, qui avaient une saveur qu’on ne peut pas retrouver. On peut faire tout ce qu’on veut, on ne pose pas nos voix comme les comédiens de l’époque et on n’a pas leur ton, leur phrasé, leur accent, tout ce qui donnait quelque chose de très particulier qui collait avec le style des films et qu’on ne peut pas restituer. C’est comme si on restaurait des vieux tableaux en leur mettant des couleurs plus modernes et des cadres actuels. C’est nul.

Bon, ce n’est que mon avis.  

Lorsque que vous êtes appelé pour la VF d’une fiction avec plusieurs acteurs auxquels vous avez déjà prêté votre voix, avez-vous la possibilité de choisir celui sur lequel vous allez travailler ?

Bah non. C’est le choix du directeur artistique et/ou du client. Point à la ligne.

Déjà bien qu’on me rappelle sur au moins l’un d’entre eux, mon ami !

Merci beaucoup  Monsieur LEGRAND !

Propos recueillis le 27 octobre 2013. 

N’hésitez pas à consulter le site d’Eric Legrand :

http://www.ericlegrand.fr

Sans oublier sa page Facebook :

https://www.facebook.com/pages/Eric-Legrand/107910855905908

RAY DONOVAN : héritier des SOPRANO et de BROTHERHOOD ?

DEXTER à la retraite, il fallait un autre « sale type » à Showtime et la chaîne l’a trouvé en la personne de RAY DONOVAN !

Programmé cet été en duo avec le tueur en série, le nouveau anti héros a non seulement attiré un public suffisamment nombreux pour revenir l’an prochain, mais a surtout montré que son univers est assez riche pour tenir sur plusieurs saisons.

Ray est un truand qui nettoie derrière les vedettes du moment, à coups de menaces comme de battes de baseball et dont le business est mis en péril par le retour de son père.

Libéré après vingt ans de prison, ce dernier n’a qu’une idée en tête : reprendre sa place de patriarche, mais son passé de géniteur absent et la haine féroce que lui voue Ray ne sont pas sans poser de problème…

Il faut dire que dans le genre famille dysfonctionnelle, celle des Donovan fait très fort avec ses trois frères en deuil d’une sœur qui a préféré se donner la mort plutôt que faire face à ses addictions.

Celui qui donne son nom à la série est à la tête d’un business lucratif, mais aux méthodes mafieuses, le petit dernier est traumatisé par le viol qu’il a subi enfant  par le prêtre de la paroisse et le dernier, propriétaire d’une salle de sport miteuse est atteint de la maladie de Parkinson, occasionnée par trop de coups encaissés durant une vague carrière de boxeur !

Pour couronner le tout, Ray a du mal à comprendre ses enfants pubères, sa femme se fait de plus en plus suspicieuse à son égard et le retour de son père s’accompagne d’un demi-frère noir.

Cela fait beaucoup pour cet homme, dont les sombres activités ont attiré l’attention des autorités fédérales…

Sombre, parfois glauque et assez violente, RAY DONOVAN est servie par une excellente distribution (Liev Schreiber, Jon Voigt, Paula Malcomson, Eddie Marsan en tête) à laquelle s’ajoute des seconds rôles au mieux de leur forme (James Woods, Elliott Gould, Peter Jacobson, Rosanna Arquette et Steven Bauer).

Personnages, scripts et réalisation ont ce quelque chose de suranné qui confère à la fiction un côté pulp, mais on ne peut s’empêcher d’être inquiet pour l’avenir de la série.

En effet, si cette première saison est vraiment réussie, elle est également allée très loin et a fait énormément de promesses qu’elle va devoir tenir.

Les scénaristes sauront-ils éviter le piège de l’outrance facile ?

Réponse l’été prochain.

GOLDORAK DVD BOX 3 (épisodes 25 à 36) : mais que Noam se taise….

Le 2 décembre dernier sortait le troisième coffret DVD officiel de GOLDORAK et le moins que l’on puisse en dire est que nous sommes encore loin de la perfection annoncée…

Déjà, qu’attend AB pour nous offrir des bonus dignes de ce nom ?

Certaines sources affirment çà et là que les japonais tardent à donner leur aval pour l’utilisation du matériel disponible au pays du soleil levant, mais dans ce cas pourquoi ne pas inclure les émissions réalisées en interne et consacrées au phénomène, multi diffusées sur la chaîne Mangas ?

D’autant que celle dédiée à la remastérisation de la série animée est plutôt réussie.

Alors oui, un nouveau livret de croquis préparatoires est présent avec ces trois nouvelles galettes, mais quitte à inclure un petit fascicule, autant que celui-ci contienne des informations sur la production et/ou la diffusion d’UFO ROBOT GRENDIZER.

Si l’image de cette édition est vraiment fabuleuse, surtout pour un anime de cet âge (38 ans), le son présente quelques ratés.

Outre la présence de l’infâme chanson de Noam sur la VF (doit-on donc définitivement faire notre deuil de la présence des autres génériques, nettement supérieurs ?), les BGM trahissent le nombre de sources mises bout à bout pour reconstituer les épisodes.

VAINCRE OU PERIR en a surtout fait les frais, lors des scènes de combat, mais ce n’est pas tout puisque une phrase en français a disparu des NOUVEAUX MAITRES DES TENEBRES, au profit d’un passage en japonais censuré en 1978 en raison de la présence de kanji.

Mais ce qui achève l’acheteur, ce que non seulement le coffret est lui aussi vendu  en moyenne 34.99 €, mais une opération promotionnelle permet de se faire offrir le coffret en question pour l’achat groupé des deux premiers ?!!

Sympa pour ceux qui ont pris la peine de se procurer ces derniers les 5 juin et 4 septembre 2013.

Une nouvelle preuve, s’il en fallait vraiment une, que le consommateur n’est qu’une vache à lait…

Et en décembre… ARROW ! (MAJ)

Noël approche, mais les téléspectateurs auront-ils droit à des cadeaux en matière de fictions récurrentes ?

Début de réponse avec cette liste, non exhaustive, des événements à ne pas manquer en matière de séries TV pour ce mois de décembre 2013…

TF1 :

  • Rediffusion de la saison 7 de GREY’S ANATOMY le samedi, dès le 7 décembre à 23h 10.
  • Finie la programmation dominicale de DR HOUSE : la série disparaît au profit d’un épisode supplémentaire de MENTALIST et d’un autre des EXPERTS MIAMI, à compter du 8 décembre.
  • Fin de la saison 10 inédite d’UNE FAMILLE FORMIDABLE le lundi 9 décembre à 20h 55.
  • Pilote de LEO MATTEI, le jeudi 12 décembre en prime time.
  • La shortcom NOS CHERS VOISINS va à nouveau polluer une première partie de soirée, le lundi 16 décembre.
  • Fin de la saison 5 inédite du MENTALIST, le mardi 17 décembre, dès 20h 55.
  • La 8ème saison inédite en France d’ESPRITS CRIMINELS s’achève le mercredi 18 décembre à partir de 20h 55.

Canal+ :

  • Lancement de la saison 3 inédite en France de LUTHER, le lundi 16 décembre à 20h 50.
  • LE TRONE DE FER revient en seconde saison (déjà vue sur OCS), le jeudi 26 décembre.

Canal+ Family :

  • Avant une diffusion prochaine sur TF1, ARROW débarque sur la chaîne cryptée, le vendredi 27 décembre à 20h 50.

Canal+ Séries :

  • Retour de la guerre froide avec THE AMERICANS, le mercredi 18 décembre à 20h 50.
  • Lancement d’IN THE FLESH, le lundi 30 décembre.
  • Charlie Sheen revient dans ANGER MANAGEMENT, le 31 décembre.

Arte :

  • Première diffusion en clair de la saison 5 de BREAKING BAD, le vendredi 6 décembre à 20h 50.

M6 :

  • Fin de la saison 2 inédite en France de ONCE UPON A TIME, le samedi 14 décembre, dès 20h 55.
  • Le final de la saison 10 inédite de NCIS sera diffusé le vendredi 20 décembre, à 21h.

W9 :

  • BEAUTY & THE BEAST arrive en France le dimanche 22 décembre à 20h 50.

TMC :

  • Ultime saison inédite en France d’HERCULE POIROT, dès le vendredi 20 décembre, en première partie de soirée.

NT1 :

  • ENQUETEUR MALGRE LUI revient le lundi 9 décembre à 16h 30, pour une 7ème saison inédite.

NRJ 12 :

  • MERLIN reprend du service en prime time pour une 4ème saison, dès le mardi 10 décembre.

Paris-Première :

  • Première diffusion française de la mini-série LA BIBLE, à compter du dimanche 8 décembre à 20h 50.

Téva :

  • Retour de NURSE JACKIE pour 4ème salve de consultations, le dimanche 1er décembre à 20h 40.
  • La saison 5 inédite en France de DROP DEAD DIVA débarque le dimanche 29 décembre en première partie de soirée.

13ème rue :

  • La saison 4 inédite en France de THE LISTENER démarre le lundi 2 décembre à 20h 45.

SyFy :

  • La seconde saison inédite en France de CONTINUUM sera programmée dans la foulée de la première, à savoir le mardi 17 décembre à 20h 45.

June :

  • DON’T TRUST THE BITCH IN APPARTMENT 23 arrive en France le samedi 21 décembre à 20h 40.

OCS City :

  • Saison 4 de TREME, dès le lundi 2 décembre à 20h40.
  • Retour de THE NEWSROOM le vendredi 27 décembre à 20h 40, pour sa saison 2.

OCS Choc :

  • La mini-série THE FEAR sera diffusée à partir du dimanche 29 décembre à 20h 40.

Mangas :

  • 15 jours avant la sortie de son adaptation cinématographique, ALBATOR LE CORSAIRE DE L’ESPACE revient en quotidienne, à partir du mardi 10 décembre à 19h 35.

Game One :

  • Lancement de la saison 16 inédite en France de SOUTH PARK, le lundi 9 décembre à 22h 30.
  • Rediffusion de ONE PIECE à partir du premier épisode, à compter du lundi 30 décembre à 17h.

J-One :

  • Première diffusion en version française de THE LABYRINTH OF MAGIC, dès le samedi 28 décembre à 19h 30.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑