KICK ASS 2 : mauvais et malsain…

23 Août

Trois ans après leurs premières aventures, les vrais faux super-héros de KICK ASS remettent le couvert, mais nous servent un plat sans saveur et très gras.

Alors que Hit-Girl est sommée par son tuteur d’adopter le mode de vie d’une adolescente normale, Kick-Ass décide de travailler en équipe, donnant ainsi à l’ex-Red Mist l’idée de créer un club de super-vilains…

Si le premier volet était une bonne surprise : politiquement incorrect, amusant, bien écrit et réalisé, bref distrayant à souhait, sa suite n’a de cesse de lui faire insulte !

Matthew Vaughn est parti avec l’âme de la franchise, du coup son successeur (Jeff Wadlow) commet un (très) long-métrage aussi vulgaire qu’un clip de rap et aux effets spéciaux (in)dignes d’un épisode de DOCTOR WHO.

Le cynisme a fait place à la scatologie, l’action à la violence, l’interprétation au cabotinage et l’ajout de Jim Carrey aggrave la lourdeur de cette apologie racoleuse de la milice.

Si vous êtes en pleine puberté (public visé) ou si vous manquez suffisament de goût pour apprécier des débilités comme LES PROFS, vous adorerez cette bouse cinématographique.

En revanche, le spectateur digne de ce nom aura besoin d’une sacrée insolation pour avaler cette pilule indigeste.

Ca tombe bien, le film est distribué en plein mois d’août…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :