GOLDORAK DVD Box 1 : épisodes 1 à 12 (AB Vidéo)

5 Juin

Ca y est , c’est le jour J : GOLDORAK  est ENFIN de retour ce 5 juin 2013.

LA série d’animation des années 70 qui a bercé l’enfance de millions d’aujourd’hui trentenaires et/ou quadragénaires revient en force en cette fin de printemps, puisque outre la diffusion sur RTL9 de courts modules consacrés au mythe (depuis lundi et jusqu’à vendredi vers 20h 43), la programmation exceptionnelle des épisodes 1 (LES FRERES DE L’ESPACE), 2 (LE PRINCE D’UN AUTRE MONDE) et 25 (LES AMOUREUX D’EUPHOR) ainsi que d’un numéro d’ACTUS-MANGAS avec une interview de Go Nagai aujourd’hui sur Mangas, dès 18h 50, Le « formidable robot des temps nouveaux » débarque aujourd’hui en DVD !

Oublions les sordides histoires de droits et d’éditions illégales, car l’important est que GOLDORAK est bel et bien à nouveau visible par tous 15 après sa dernière apparition télévisée.

Toutefois, après les déceptions engendrées par les innombrables (et innommables) censures et coupes subies par l’anime, les fans étaient en droit de se demander si la version intégrale annoncée le serait réellement, d’autant que le coffret québécois sorti à Noël dernier chez Imavision n’a pas tenu toutes ses promesses.

L’habillage est plutôt sobre, voire succinct au verso et les 3 galettes offrent la même image, tout comme les menus de ces dernières et le nombre d’épisodes (12 au total) est clairement insuffisant.

Pas l’ombre d’un bonus à l’horizon, mais nous avons pour la toute première fois droit à une version originale sous-titrée en français qui reprend les noms originaux (Grendizer, Duke Fleed etc.).

Les scènes supprimées sont revenues et chaque aventure a désormais la même durée, ce qui fait que l’on a l’impression de redécouvrir les histoires de notre grand cornu adoré.

Malheureusement, le recadrage a encore fait des siennes, tant est si bien que Goldorak « perd la tête » à la fin du générique de début.

Les couleurs sont belles, et si quelques défauts subsistent de çi de là, nous sommes tout de même en présence de la meilleure édition de cette série d’animation cultissime.

Par contre, la célèbre (et insurpassable) version française a tellement bien été nettoyée, que l’on a parfois l’impression qu’elle tourne un poil au ralenti.

Mais ce n’est pas réellement un problème, contrairement à la disparition d’une phrase prononcée par Jeanne Val (Venusia) dans l’épisode 11 (LE JOUR OU LE SOLEIL S’ARRETA).

Certes, cette dernière était précédemment quasi étouffée, mais si les responsables de cette remasterisation décident de supprimer chaque passage sonore abîmé, il y a du souci à se faire pour des épisodes comme CINQ MINUTES POUR MOURIR

Si le carton français « Goldorak le robot de l’espace » a disparu, le fameux « Aujourd’hui, Goldorak dans… » de Michel Gatineau (Professeur Procyon) est de retour, désormais prononcé sur le titre original de chaque épisode.

De plus, les kanjis avec les noms des golgoths et antéraks, supprimés dès 1978, ont été réintégrés, tout comme la bande-annonce de l’épisode suivant, heureusement conservée en japonais afin de ne pas dénaturer l’excellente postsynchronisation hexagonale.

Mais à moins de visionner la série en VO, il faut se taper le générique de Noam, car seul celui-ci est ici présent, alors que tout le monde espérait pouvoir choisir son générique favori, d’autant qu’une annonce en ce sens avait été faite voici quelques mois.

Bon, cette édition devant courir sur 6 coffrets, peut-être aurons-nous droit aux autres sur les suivants.

Mais avec 5 interpètes (Enriqué, Noam, Jean-Pierre « Goldies » Savelli, Lionel Leroy et Bernard Minet), on se dirige vers du favoritisme, d’autant que c’est Enriqué qui ouvrit le bal il y a 35 ans.

Et c’est bien là le vrai problème, car il va falloir débourser de 29.99 € à 34.99 € six fois de suite, soit de 180 à 210 € pour une intégrale de 74 épisodes.

La nostalgie a bien un prix. 

 

2 Réponses to “GOLDORAK DVD Box 1 : épisodes 1 à 12 (AB Vidéo)”

  1. Dillon V. Clarke 21 juin 2013 à 23:13 #

    The licensed dubbed version for some French-speaking countries was officially announced in 2006. In 2005, a major crisis led Toei to take legal actions against DVD customers, all French megastores, and two major French anime publishers in France, Belgium, Italy, Switzerland and Luxembourg. The crisis started with the official release of unlicensed Goldorak DVD by Manga Distribution and Déclic Image websites and on eBay . By November 28, 2005 the Manga Distribution and Déclic Images publishers were sentenced to pay €7,200,000 to Toei and Dynamic Planning for selling unlicensed DVD boxset.

    • Jérôme 22 juin 2013 à 13:34 #

      Actually, the crisis started by the end of the 90’s, when Dynamic and Toei went to courthouse to acquire the entire rights of UFO ROBOT GRENDIZER (GRANDISER in English and GOLDORAK in french).
      An agreement was made and the series was released on DVD in Japan in 2004.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :