DR HOUSE : mauvais point final…

Lundi soir, DR HOUSE a définitivement quitté l’antenne de la FOX après 8 saisons, dont 3 de trop !

Autrefois excellente, la série n’a cessé de sombrer ces dernières années et n’aura même pas eu droit à une conclusion digne de ce qu’elle fut, puisque ce 176ème et ultime épisode était tout simplement lamentable.

Jugez plutôt : Gregory House vient en aide à un marginal dans un immeuble désaffecté et décide de rester dans celui-ci, alors qu’il a pris feu et menace de s’effondrer.

Du coup et comme trop souvent dans HOUSE M.D., l’inconscient du médecin va causer à ce dernier des hallucinations consistant en des apparitions de personnages, vivants ou morts, qui vont tenter de le raisonner… en vain ?

Non, car David Shore n’a bien évidemment pas eu le cran de tuer son protagoniste (on ne sait jamais, des fois qu’il puisse commettre un  téléfilm d’ici quelques années…).

Alors que se déroule l’oraison funèbre du docteur misanthrope, Wilson reçoit un « mystérieux » texto et ce dernier part rejoindre House, qui a décidé de tout lâcher pour se consacrer aux 5 derniers mois de vie de l’oncologue.

Et la série de se conclure sur les deux amis à moto, en route vers leur destin…

S’il est vrai que des personnages auxquels nous sommes attachés peuvent nous faire avaler bien des couleuvres et pas mal d’histoires ratées, il y a aussi un moment ou la goutte d’eau fait déborder le vase et où l’on décide d’arrêter d’être pris pour un idiot !

D’accord, DR HOUSE vieillissait très mal depuis le début de la saison 5, d’accord ce n’était pas une série médicale mais d’investigation, où les maladies les plus invraisemblables étaient les criminels et Greg House l’enquêteur génial.

Alors oui, nous avions pigé toutes les références à Sherlock Holmes, mais de là à nous en (re)servir la fausse mort alliée aux énièmes délires du cerveau du héros, pour un series finale de surcroît, NON !

Revoir certaines têtes historiques était certes très agréable (Jennifer Morrison, Anne Dudek et Amber Tamblyn en tête), mais tout dans cette ultime aventure sentait le réchauffé.

Le titre de cet opus 176 (EVERYBODY DIES) est une habile référence à l’idiosyncrasie de House (EVERYBODY LIES), mais cela ne suffit pas à boucler la boucle.

La production aurait dû faire appel aux anciens responsables d’URGENCES, dont l’ultime chapitre fait écho au pilote d’une série restée à un haut niveau de qualité, alors qu’elle a tenu… 7 saisons de plus que DR HOUSE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :