Un peu de nostalgie… (n° 141)

Samedi c’est nostalgie sur LIBERTE SERIE !

Cette semaine, (re)découvrez le générique de DEUX BLONDES ET DES CHIPS, série anglaise diffusée pour la première fois en France sur Comédie, le 3 mars 2002.

Méconnue chez nous, mais culte outre-Manche, cette sitcom britannique y a pourtant connu un parcours chaotique, avec une diffusion entamée sur BBC Two (saison 1), puis  BBC Choice (saison 2) et BBC Three (saisons 3 à 9), avec une pause durant l’année 2007 et des changements de distribution incessants vers la fin de la fiction.

Forte de 80 épisodes produits entre 2001 et 2011, comprenant 2 TV specials, dont 1 réalisé à la manière d’une comédie musicale, TWO PINTS OF LAGER AND A PACKET OF CRISPS dépeignait, du moins lors de ses 8 premières saisons, le quotidien de deux jeunes couples en galère.

Attachante et drôle, la série était surtout osée  avec ses protagonistes anticonformistes fumeurs, buveurs et amateurs de jurons et d’un humour scatologique.

Malheureusement, les français n’ont eu droit qu’aux 4 premières saisons programmées sur Comédie, en VOST pour les premières histoires puis uniquement en VF (assez correcte, il faut le reconnaître), soit 30 épisodes dont le dernier s’achève sur… un cliffhanger !

Rediffusée plusieurs fois au début de la décennie 2000,  celle-ci a disparu des écrans hexagonaux depuis quelques années et il y a peu de chances pour qu’on la revoie ou qu’une chaîne nous propose la cinquantaine d’inédits qu’il reste à découvrir…

Publicités

Et dans 3 semaines… décollage de V 2…

Comme chaque mardi, les chaînes ont communiqué, hier, leurs grilles des programmes pour dans 3 semaines.

Voici donc une liste, non exhaustive des évènements à noter, en matière de séries TV,  pour la période du 10 au 16 décembre.

TF1 :

  • Fin de la diffusion du remontage des MYSTERES D’EASTWICK, le samedi 10 décembre dès 14h 30.
  • Retrouvez Keri Russell, l’ex-FELICITY de la série éponyme, le dimanche 11 décembre à 20h 55 dans MISSION : IMPOSSIBLE 3.
  • Lancement de la seconde saison, inédite en France du (mauvais) remake de V, le mardi 13 décembre à 23h 15.
  • Arrivée de KUNG FU PANDA : L’INCROYABLE LEGENDE dans la case jeunesse de la chaîne, tous les mercredis matins, à compter du 14 décembre.
  • Fin de la saison 3 inédite du MENTALIST, le mercredi 14 décembre  en première partie de soirée.
  • Inédit de JULIE LESCAUT, le jeudi 15 décembre à 20h 55.

France 2 :

  • RANI va occuper le prime time des mercredis de décembre, à partir du 14.

France 3 :

  • Nouvel épisode du SANG DE LA VIGNE, le samedi 10 décembre à 20h 45.

M6 :

  • Un téléfilm étranger sera programmé chaque matin à 11h 05, histoire de tenter de redresser l’audience de la case.
  • Diffusion du pilote de L’HOMME DE LA SITUATION, le jeudi 15 décembre à 20h 50.

TMC :

  • La saga DOWNTOWN ABBEY débute le samedi 10 décembre, dès 20h 40.

Orange CinéChoc :

  • Les 3 téléfilms d’UNDERBELLY seront proposés chaque jeudi, à partir du 15 décembre à 20h 40.

MCM :

  • Marathon THE INBETWEENERS le mercredi 14 décembre à partir de 20h 35, histoire de célébrer la sortie en salle (le même jour) des BOLOSS, remake cinématographique de la série.

Pas de saison 3 pour LES MYSTERES DE L’AMOUR ?

Depuis le 5 novembre, TMC diffuse la seconde saison inédite des MYSTERES DE L’AMOUR… dans l’indifférence générale.

Les 6 premières histoires ont enregistré une moyenne d’à peine 250 000 téléspectateurs,  pour des parts de marché oscillant entre 1.7 et 2.2 %, soit près de deux fois moins d’audience que la saison précédente.

La médiocre qualité de l’ensemble a fini par l’emporter sur la nostalgie et les nouvelles aventures des héros des années AB font bien moins que les multirediffusions de CLOSE TO HOME !

Si les scores de la fiction française ne remontent pas rapidement, TMC ne commandera pas de nouvelleme salve d’épisodes et le 52ème épisode du 3ème spin-off d’HELENE ET LES GARCONS pourrait marquer la fin d’une saga entamée voici près de 20 ans.

ONCE UPON A TIME : mangez des pommes ?

Dans une ville contemporaine, vivent tous les personnages des contes de fée, sans avoir la moindre idée de leur identité en raison d’un sortilège.

La fille cachée de Blanche Neige va se retrouver malgré (?) elle mêlée à tous ces évènements lorsque son fils, qu’elle a abandonné à sa naissance, va venir frapper à sa porte et lui demander de rendre leur liberté aux héros des contes d’autrefois, un mystérieux livre à l’appui.

Seulement et pour compliquer le tout, la mère adoptive de l’enfant n’est autre que la sorcière et les deux femmes n’auront de cesse de s’affronter…

C’est sur ce concept complètement fou que repose ONCE UPON A TIME, sur laquelle il est encore difficile de porter un jugement définitif, le résultat à l’écran étant aussi inégal que l’idée de base est bancale.

Si la distribution et les effets numériques sont de qualité, l’ensemble manque singulièrement d’humour et la qualité des histoires varie d’un épisode à l’autre.

De plus, l’esthétisme exagéré des scènes censées se dérouler « il y a très longtemps, dans un royaume fort lointain » a de quoi rebuter tout téléspectateur réfractaire aux guimauves textiles et autres choucroutes capillaires !

Plus que l’ennui ou la passion, c’est surtout de la crainte que l’on ressent en visionnant un épisode de cette nouvelle série.

Certes, celle-ci débute à peine avec seulement 4 épisodes diffusés, toutefois comment ne pas avoir peur quand on sait que l’équipe de scénaristes derrière la fiction n’est autre que celle qui a commis LOST ?

La construction narrative des deux productions est d’ailleurs identique, passant allègrement du présent au passé à l’aide de flashbacks plus ou moins bien amenés et consacrés à un personnage par aventure.

Du coup, l’histoire accumule les mystères et l’ombre de l’escroquerie LOST se met à planer sur ONCE UPON A TIME

Quoiqu’il en soit, les amateurs d’heroic fantasy sont comblés par la richesse du bestiaire proposé et les amateurs de séries ravis de retrouver les figures connues que sont Jennifer Morrison (DR HOUSE), Ginnifer Goodwin (ED), Lana Parilla (BOOMTOWN) ou Robert Carlyle (HITLER), parfait en Rumpelstiltskin cabotin.

Les auteurs savent-ils où ils vont cette fois-ci ou faut-il s’attendre à un nouveau naufrage ?

« Miroir, mon beau miroir »…

Elisabeth Shue : nouvelle experte…

La franchise CSI s’essouffle, mais ne veut pas mourir.

Alors que son vaisseau mère, LES EXPERTS, en est à sa 12ème saison et perd un à un ses membres d’origine, CBS vient d’annoncer l’arrivée d’Elisabeth Shue (KARATE KID, COCKTAIL, LEAVING LAS VEGAS) au sein de l’équipe, afin de remplacer Marg Helgenberger.

L’actrice va incarner une ancienne collègue de Russell, personnage incarné par Ted Danson, que ce dernier pourrait avoir viré à l’époque où les 2 enquêteurs travaillaient ensemble à Seattle.

Première apparition prévue le 15 février prochain.

Un peu de nostalgie… (n° 140)

Samedi c’est nostalgie sur LIBERTE SERIE !

Cette semaine, (re)découvrez le générique de L’AMI DES BETES, série allemande diffusée pour la première fois en France le 18 novembre 1989 sur M6.

Celle-ci présentait les (més)aventures des frères Bayer, Willi puis Hannes, tous deux vétérinaires dans l’Allemagne profonde et dont le « hobby » était de jouer les assistants sociaux pour les propriétaires d’animaux en tout genre.

Forte de 8 saisons de 10 épisodes, EINE HEIME FUR TIERE resta à l’antenne de ZDF de 1985 à 1992, usée par des scripts redondants, naïfs et (très) politiquement corrects.

A noter que le changement de distribution, à l’issue de la 3ème saison, est dû au décès de Siegfried Wischnewski.

Arrivée chez nous à la fin de l’automne 1989, la fiction animalière fut multiprogrammée par M6 jusqu’au milieu des années 90, avant d’être reprise par ses filiales (Sérieclub et Téva) puis RTL 9.

Elle est absente du PAF depuis plus de 10 ans.

2 saisons de plus pour DEXTER !

Alors que la diffusion de la 6ème saison de DEXTER bat son plein aux Etats-Unis, la série vient d’être reconduite pour 2 années supplémentaires !

Si le souhait de Showtime de renouveler la fiction était connu de tous depuis plusieurs semaines, l’issue du bras de fer qui opposait la chaîne câblée  à Michael C. Hall restait incertaine… jusqu’à aujourd’hui.

L’acteur a-t-il obtenu son million de dollars par épisode ? Qu’importe, puisque ce dernier vient de s’engager à en tourner 24 de plus !

Le tournage de la saison 7 débutera au printemps prochain et il est à noter qu’avec un minimum assuré de 8 ans d’existence, DEXTER devient l’une des productions les plus longues du câble américain.

SOUTH PARK : Kenny va mourir jusqu’en 2016 !

Comedy Central vient d’annoncer la reconduction de la géniale (car anti-politiquement correcte) SOUTH PARK jusqu’en 2016.

Déjà renouvelée plus tôt cette année pour 2 saisons (2011/2013), la série d’animation la plus longue de l’histoire du câble est désormais assurée d’être à l’antenne jusqu’à son 20ème anniversaire !

Les bons scores enregistrés par la 15ème salve d’épisodes (bientôt en France, sur Game One) ont donc encouragé Michelle Ganeless, présidente de la chaîne, à poursuivre l’aventure, toujours supervisée par ses créateurs Trey Parker et Matt Stone.

« Les enfoirés » vont donc tuer Kenny pendant encore 5 ans.

Et dans 3 semaines… BODY OF PROOF !

Comme chaque mardi, les chaînes ont annoncé, hier, leurs programmes pour dans 3 semaines.

Voici une liste, non exhaustive, des évènements à noter en matière de séries TV pour la semaine du 3 au 9 décembre.

TF1 :

  • Programmation des 2 premières parties du remontage d’EASTWICK en télésuite de 4 parties d’1h 20 (contre 13 épisodes de 40 minutes), le samedi 3 décembre dès 14h 35.
  • Les inédits des EXPERTS : MANHATTAN ou de MENTALIST sont susceptibles de sauter, à cause d’un match de foot, le mardi 6 ou le mercredi 7 décembre en prime time.
  • Toute nouvelle « enquête » pour JULIE LESCAUT, le jeudi 8 décembre en première partie de soirée.

France 3 :

  • Rediffusion des 2 parties du téléfilm L’AFFAIRE DOMINICI, le samedi 3 décembre à partir de 20h 45.

Canal+ :

  • Lancement de BODY OF PROOF, le jeudi 8 décembre à 20h 50.
  • THE BIG C, dont le pilote a été proposé une semaine plus tôt au coeur de la soirée SERIES ADDICT, s’installe le jeudi 8 décembre à 22h 20.

M6 :

  • Retour de MALCOLM, pour 5 épisodes d’affilée, à compter du samedi 3 décembre à 11h 45.
  • L’épouvantable VICTOIRE BONNOT revient polluer les écrans avec une aventure inédite, le mardi 6 décembre à 20h 55.
  • Fin de la saison 1 de DAMAGES, suivie du début de la seconde, inédite en clair, la nuit du mardi 6 au mercredi 7 décembre vers 1h 15.

SyFy :

  • THE CAPE s’empare des lundis de la chaîne de la science-fiction et de l’imaginaire, à partir du 5 décembre à 20h 45.

June :

  • Débutée la semaine précédente, PRETTY LITTLE LIARS continue sur sa lancée, le jeudi 8 décembre à 20h 35.

13ème Rue :

  • Le monolithique Steven Seagal impose sa TRUE JUSTICE, dès le jeudi 8 décembre à 20h 45.

Orange CinéHappy :

  • Suite de la saison 2 inédite de CHAMPIONNES A TOUT PRIX, le dimanche 4 décembre à 20h 45.

Téva :

  • NURSE JACKIE revient en seconde saison, le mardi 6 décembre à 20h 35.
  • Saison 2 également pour COUGAR TOWN, à compter du jeudi 8 décembre à 20h 35.

Nouveaux concerts européens pour David Hasselhoff !

Après avoir triomphé en Autriche, Allemagne et Suisse au début de l’année, David Hasselhoff va à nouveau se produire en Europe en 2012 !

L’ex-héros de K 2000 et ALERTE A MALIBU chantera en effet sur les scènes de plusieurs villes anglaises, en février et mars prochains avec son nouveau tour de chant intitulée AN EVENING WITH DAVID HASSELHOFF, essentiellement constitué des chansons de son album THE ROMANTICS, toujours en attente de distribution 5 ans après son enregistrement.

Une consolation pour ce chanteur de talent qui n’arrive toujours pas à percer aux Etats-Unis, où sa série de récitals (prévus à Las Vegas les 18, 19 et 20 novembre) vient d’être annulée ?

A l’instar de THE HOFF IS BACK en février dernier en Autriche, vous aurez droit au compte-rendu de l’un des 7 concerts donnés par mon idole, puisque je vais me rendre au Royaume-Uni pour assister à l’un d’entre eux…

  • Birmingham : jeudi 23 février 2012
  • Newcastle : vendredi 24 février 2012
  • Cardiff : samedi 25 février 2012
  • Edimbourg : dimanche 26 février 2012
  • Manchester : lundi 27 février 2012
  • Nottingham : mercredi 29 février 2012
  • Londres : vendredi 2 mars 2012

THE SECRET CIRCLE : géométrie éventée…

Après l’annulation (regrettable) de LIFE UNEXPECTED, Brittany Robertson (COUP DE FOUDRE A RHODE ISLAND) est de retour dans THE SECRET CIRCLE, dernière production (vaguement) fantastique pour adolescents de la CW.

Alors qu’elle doit changer un pneu, Cassie échappe à l’incendie criminel et surnaturel dans lequel va périr sa mère.

Envoyée chez sa grand-mère, celle-ci découvre qu’elle est la fille d’une sorcière et se retrouve courtisée par un groupe de teenagers désireux de compléter un mystérieux cercle, que leurs parents avaient déjà composé… non sans conséquences…

Sans être complètement nulle, cette série souffre de son concept usé, de son ton (trop) politiquement correct et d’un pilote qui répond déjà à beaucoup des questions soulevées par le récit, ce qui est un sacré handicap pour une histoire qui se veut mystérieuse…

La réalisation est correcte, quoique parasitée par des scènes bourrée d’effets spéciaux à l’utilité discutable (les gouttes en suspens dans la forêt) et les scripts de certains épisodes sont aussi creux qu’un film de la franchise TWILIGHT, mais le rythme de quelques autres arrive parfois à compenser les lacunes narratives.

A deux ou trois exceptions près, la distribution est de qualité et certains des acteurs connaissent déjà bien le genre fantastique, comme Natasha Hentsridge (LA MUTANTE 1 et 2) ou Thomas Dekker (TERMINATOR : LES CHRONIQUES DE SARAH CONNOR).

THE SECRET CIRCLE ne sera jamais SUPERNATURAL, mais si les scénaristes arrivent à conserver une ligne précise entre le passé des personnages adultes et le présent des jeunes protagonistes, cette fiction pourrait voler très au-dessus de CHARMED !

Ce qui ne serait déjà pas si mal…

Un peu de nostalgie… (n° 139)

Samedi c’est nostalgie sur LIBERTE SERIE !

Cette semaine, (re)découvrez le générique de LA VIPERE NOIRE, série humoristique britannique diffusée pour la première fois en France à partir de 1995, sur Arte.

Celle-ci présentait les (més)aventures d’Edmund Blackadder et ses descendants, de la fin du XVème siècle au début du XXè siècle, avec pour toile de fond certains des plus grands évènements de l’histoire de l’Angleterre.

Qu’importe l’époque mise en avant, le personnage est toujours accompagné de son fidèle (?) Baldrick…

Forte de 4 saisons produites entre 1982 et 1989, la fiction a aussi eu droit à 3 spéciaux diffusés pendant les fêtes de fin d’année 1988 et 1999, pour un total de 27 épisodes.

Diffusés sur BBC One, ces derniers y ont remporté un immense succès, participant ainsi à la légende de ses créateurs, Rowan Atkinson (JOHNNY ENGLISH) et Richard Curtis (4 MARIAGES ET 1 ENTERREMENT).

Il faut dire qu’entre des scripts hilarants et des acteurs comme Stephen Fry (PETER’S FRIENDS), HUGH LAURIE (DR HOUSE), COLIN FIRTH (LE DISCOURS D’UN ROI) ou Miranda Richardson (ETOILE DU SOIR) au générique, la production avait tout pour cartonner !

Bizarrement, les français ont dû attendre le succès de MR BEAN, pour que la chaîne culturelle franco-allemande daigne proposer en VOST THE BLACKADDER dans sa mythique case du samedi 19h 00, consacrée aux fictions anglaises (ABSOLUTELY FABULOUSFRENCH & SAUNDERS, A BIT OF FRY & LAURIE etc.), courant 1995.

C’est d’ailleurs le même schéma qui a amené France 3 à diffuser la série le dimanche soir, à 20h 10 en 1996, mais dans une version doublée.

Depuis 1997, plusieurs chaînes françaises ont repris LA VIPERE NOIRE, dont TPS Cinéculte, Comédie et France 4 et les 2 premières saisons viennent de resortir en DVD chez TF1 Vidéo (avec la version française, absente du coffret intégral édité en 2003).

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑