SMALLVILLE 10X21 et 10X22 : SUPERMAN parties 1 et 2 (series finale)

29 Juin

Un mois et demi après la CW, TF6 a diffusé lundi soir l’ultime épisode de SMALLVILLE, justement intitulé SUPERMAN (FINALE en VO) et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier a tenu ses promesses.

Cette ultime aventure nous présente donc un Clark Kent prêt à embrasser sa destinée… et sa dulcinée à l’église, mais entre les doutes successifs des futurs époux et les disciples de Darkseid, 2 épisodes ne sont pas de trop avant l’envol tant attendu !

Car oui, l’apprenti héros est devenu un super-héros et nous avons droit, à la toute fin de cette histoire, au décollage de Superman, mais nous y reviendrons.

SMALLVILLE a toujours été une série sentimentale (ce qui  a fini par lui nuire lors des saisons 3 à 5) et la première partie de ce final est tout en émotion, avec une jolie cérémonie (certes avortée) et des échanges romantiques entre Kent et Lane.

La seconde voit les choses s’accélérer et surtout… rendre à la mythologie de l’Homme d’acier sa légitimité.

La série a pris beaucoup de libertés avec cette dernière, mais avec les retours de Jimmy Olsen, Lex Luthor et Perry White (même si on ne fait qu’entendre les cris de ce dernier derrière une porte), ainsi que la mort de Tess, les choses sont remises en place.

Mais le gros morceau de cette conclusion, c’est l’arrivée de Superman et les producteurs ont agi intelligemment avec cette transition attendue, espérée, voire fantasmée par les fidèles de SMALLVILLE depuis près de 220 épisodes.

On ne fait qu’entre appercevoir de loin l’icône rouge et bleue, ses interventions sont rapides et Tom Welling ne porte pas LE costume, puisque les scènes sont numérisées.

La série racontait l’histoire de Clark Kent appelé à devenir Superman, aussi montrer ce dernier habillé en super-héros en train de démolir la planète censée détruire la Terre, où nous saluer au dessus de l’atmosphère aurait trahi l’esprit de SMALLVILLE.

Non, ce series finale lui rend un bel hommage en donnant aux téléspectateurs ce qu’ils attendaient depuis 10 ans, mais reste des plus clairs : les exploits du Man of steel constituent une autre histoire.

Un parti pris qui explique l’absence des autres membres de la Ligue, puisque même si le danger est d’ordre mondial… « c’est un boulot pour Superman »…

L’arc de la saison a été maîtrisé, les acteurs des débuts (John Schneider, Annette O’Toole, John Glover et Michael Rosenbaum) sont revenus, à l’exception de Kristin Kreuk, mais l’histoire de Lana a été bouclée lors de la saison précédente.

Alors oui, Mamie Bonheur et ses complices se font occire (trop) facilement par Oliver et voir Chloé lire à son fils (qui est aussi celui de l’Archer vert) un comic book qui dévoile les origines de Superman, alors que ce dernier s’est donné un mal fou pour passer incognito derrière ses lunettes, est assez incohérent.

Certes, tout n’est pas parfait, mais la boucle est bouclée, alors le téléspectateur que je suis est comblé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :