Téva : 15 ans de séries ce soir !

Téva fête ses 15 ans.

A cette occasion, la « chaîne des femmes » (à l’origine inspirée de Lifetime, chaîne du câble américain) propose à ses abonné(e)s une soirée spéciale, avec la rediffusion des pilotes de séries télévisées emblématiques.

Pour ouvrir celle-ci, vous pourrez découvrir un documentaire inédit, DES SERIES ET DES FEMMES : 15 ANS DE SERIES TEVA,  avant de (re)voir les premiers épisodes de DROP DEAD DIVA, DESPERATE HOUSEWIVES, NURSE JACKIE, ALIAS, COUGAR TOWN, SEX & THE CITY, ALLY MC BEAL et JOURNAL INTIME D’UNE CALL GIRL, de 21h à 02h 15.

Il est tout de même regrettable que ONCE & AGAIN, pourtant diffusée pour la première fois en France en 2000 sur Téva, ne fasse pas partie de cette sélection…

Publicités

SMALLVILLE 10X21 et 10X22 : SUPERMAN parties 1 et 2 (series finale)

Un mois et demi après la CW, TF6 a diffusé lundi soir l’ultime épisode de SMALLVILLE, justement intitulé SUPERMAN (FINALE en VO) et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier a tenu ses promesses.

Cette ultime aventure nous présente donc un Clark Kent prêt à embrasser sa destinée… et sa dulcinée à l’église, mais entre les doutes successifs des futurs époux et les disciples de Darkseid, 2 épisodes ne sont pas de trop avant l’envol tant attendu !

Car oui, l’apprenti héros est devenu un super-héros et nous avons droit, à la toute fin de cette histoire, au décollage de Superman, mais nous y reviendrons.

SMALLVILLE a toujours été une série sentimentale (ce qui  a fini par lui nuire lors des saisons 3 à 5) et la première partie de ce final est tout en émotion, avec une jolie cérémonie (certes avortée) et des échanges romantiques entre Kent et Lane.

La seconde voit les choses s’accélérer et surtout… rendre à la mythologie de l’Homme d’acier sa légitimité.

La série a pris beaucoup de libertés avec cette dernière, mais avec les retours de Jimmy Olsen, Lex Luthor et Perry White (même si on ne fait qu’entendre les cris de ce dernier derrière une porte), ainsi que la mort de Tess, les choses sont remises en place.

Mais le gros morceau de cette conclusion, c’est l’arrivée de Superman et les producteurs ont agi intelligemment avec cette transition attendue, espérée, voire fantasmée par les fidèles de SMALLVILLE depuis près de 220 épisodes.

On ne fait qu’entre appercevoir de loin l’icône rouge et bleue, ses interventions sont rapides et Tom Welling ne porte pas LE costume, puisque les scènes sont numérisées.

La série racontait l’histoire de Clark Kent appelé à devenir Superman, aussi montrer ce dernier habillé en super-héros en train de démolir la planète censée détruire la Terre, où nous saluer au dessus de l’atmosphère aurait trahi l’esprit de SMALLVILLE.

Non, ce series finale lui rend un bel hommage en donnant aux téléspectateurs ce qu’ils attendaient depuis 10 ans, mais reste des plus clairs : les exploits du Man of steel constituent une autre histoire.

Un parti pris qui explique l’absence des autres membres de la Ligue, puisque même si le danger est d’ordre mondial… « c’est un boulot pour Superman »…

L’arc de la saison a été maîtrisé, les acteurs des débuts (John Schneider, Annette O’Toole, John Glover et Michael Rosenbaum) sont revenus, à l’exception de Kristin Kreuk, mais l’histoire de Lana a été bouclée lors de la saison précédente.

Alors oui, Mamie Bonheur et ses complices se font occire (trop) facilement par Oliver et voir Chloé lire à son fils (qui est aussi celui de l’Archer vert) un comic book qui dévoile les origines de Superman, alors que ce dernier s’est donné un mal fou pour passer incognito derrière ses lunettes, est assez incohérent.

Certes, tout n’est pas parfait, mais la boucle est bouclée, alors le téléspectateur que je suis est comblé.

NEW YORK UNITE SPECIALE : génération 2….

NEW YORK : UNITE SPECIALE reviendra à la rentrée pour une 13ème saison, avec un nouveau duo d’enquêteurs !

Chris Meloni a en effet quitté la série en mai dernier et Mariska Hargitay n’a accepté de revenir qu’à la condition d’être (beaucoup) moins présente à l’écran, d’où la promotion de son personnage.

Aussi, la production va centrer les intrigues sur un nouveau couple d’enquêteurs et vient d’embaucher Danny Pino (COLD CASE) et Kelli Giddish (CHASE) pour incarner celui-ci.

A noter qu’avec l’annulation de LOS ANGELES : POLICE JUDICIAIRE et la fin de NEW YORK  : SECTION CRIMINELLE cette année, NEW YORK UNITE SPECIALE est la dernière fiction de la franchise LAW & ORDER encore à l’antenne et il est dommage de ne pas avoir profité du départ des protagonistes pour promouvoir Richard Belzer et Ice-T, dont les personnages ne sont que des faire-valoir…

Law-Order-Giddish-Pino

DOCTOR WHO ou le recyclage du vide…

Elevé aux productions étrangères, le public français reste pourtant parfois hermétique à certaines de celles-ci.

Si ce rejet est parfois injuste (A LA MAISON BLANCHE, EVERWOOD), il peut s’avérer salutaire (STAR TREK).

Ainsi DOCTOR WHO, véritable institution outre-Manche, peine ici à fédérer (sur France 4 comme en DVD), malgré le support de quelques « intoxiqués ».

Cette saga compte 2 séries (1963/89, puis 2005+) et présente les aventures d’un extraterrestre, le docteur, qui voyage à travers l’espace et le temps à bord de sa vieille cabine téléphonique (le T.A.R.D.I.S.), dont l’intérieur est plus vaste que son extérieur…

La bonne affaire (pour les producteurs et les diffuseurs) de DOCTOR WHO est d’avoir un protagoniste capable de se régénérer, permettant ainsi de changer d’acteur à l’infini (11 à ce jour), d’où le retour de la fiction sur BBC One en 2005, après 16 années d’interruption.

Car à l’exception de quelques épisodes issus de l’époque du 4ème docteur (avec une programmation dominicale et matinale dans le CLUB DOROTHEE), seule cette nouvelle version est arrivée chez nous.

Si le talents des anglais n’est plus à prouver en matière de séries télévisées, quel que soit le genre ou le format, force est de reconnaître que même lorsque ces derniers font n’importe quoi, ils le font à fond !

Nous voilà donc avec une série de sience-fiction kitsch, fade au possible et qui emprunte maladroitement des thèmes déjà vus dans des productions de bien meilleure qualité (remember les Cybernautes de CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR ?).

L’interprétation est surjouée et des 3 docteurs, seul Christopher Eccleston (HEROES) offre un numéro de cabotinage digne de ce nom ; mais celui-ci a eu la bonne idée de se retirer de cette pâle aventure après une seule saison.

Du côté des personnages secondaires, il est triste de voir les toujours impeccables Alex Kingston (URGENCES) et John Simm (LIFE ON MARS) se commettre dans cette horreur, tout comme les charmantes Billie Piper (JOURNAL INTIME D’UNE CALL GIRL) et Karen Gillan (THE WELL) qui valent mieux que ce nanar télévisuel aux effets spéciaux indignes d’1 RUE SESAME et aux intrigues abracadabrantes (il faut sauver les JO de 2012 ?!!!).

Quels médicaments faut-il prendre pour apprécier ces navrantes histoires et à quel degré faut-il les regarder ?

On s’en moque, il y a bien mieux à faire…

Changements de programmes…

Suite à la disparition de Peter Falk, TF1 déprogramme ce soir le film BRAQUAGE A L’ITALIENNE.

En lieu et place, la chaîne rediffusera COLUMBO MENE LA DANSE, 69ème et ultime épisode de la série culte, réalisé en 2003.

Un acte légitime, contrairement à celui de M6, qui a (encore !) supprimé SUPERNATURAL.

En juin 2009, le final de la saison 3 de la fiction fantastique laissait sa place à une programmation hommage à Michael Jackson, pour n’être mis à l’antenne que 22 mois plus tard… dans la nuit du samedi au dimanche à 00h 50 !

THE UNIT ayant des soucis d’audience à 22h 45, cette dernière a eté repoussée à minuit à la fin du mois dernier, d’abord pour 1, puis 2 épisodes depuis le 18 juin, éjectant ainsi les frères Winchester de la grille de M6.

Pour ceux qui ne reçoivent pas TF6 et qui en ont plus qu’assez d’attendre la sortie française de la saison 4 en DVD, sachez que celle-ci est disponible en Angleterre (tout comme la 5ème), avec sous-titres français et VF.

La 6ème saison inédite sera programmée sur TF6 cet automne.

Un peu de nostalgie…

Samedi c’est nostalgie sur LIBERTE SERIE !

Cette semaine, (re)découvrez LOEKI, série de séquences animées hollandaise, diffusée pour la première fois en France le 20 décembre 1975, sur TF1.

Programmées en ouverture et clôture des pages de publicité de la chaîne, les mésaventures de ce petit lion maladroit enchantaient les (jeunes) téléspectateurs, qui n’hésitaient pas à prononcer le fameux « achemeneu » dans la vie quotidienne !

Pour info, le petit personnage disait en fait « alsjemenou », que l’on pourrait traduire par « ben alors »…

Ce dernier, né de l’imagination de Joop Geesink (dessinateur et animateur spécialisé dans la publicité) fut la mascotte des écrans publicitaires néerlandais de 1971 à 2004 et est devenu une mega star en Hollande.

On doit son arrivée chez nous à Yves Teisseire, qui dirigeait la Régie Française de Publicité au moment de la création de TF1, qui importa la série afin d’attirer un maximum de téléspectateurs devant les pubs.

Accompagné de la souris Piep et d’un lionceau, LOEKI aligna pitrerie sur pitrerie jusqu’en 1987 et la privatisation de la une avant de disparaître définitivement de nos écrans, mais pas de nos coeurs…

Peter Falk : adieu Lieutenant Columbo

Peter Falk est mort la nuit dernière, vraisemblablement à cause de la maladie d’Alzheimer dont il souffrait depuis quelques années.

Si les téléspectateurs du monde entier ne se souviendront de lui que pour COLUMBO, dont il a tourné 70 téléfilms (de 1968 à 1978 puis de 1989 à 2003), la carrière de l’acteur n’en fut pas moins riche.

Ami proche de John Cassavetes, il tourna plusieurs fois sous la direction de ce dernier (UNE FEMME SOUS INFLUENCE, HUSBANDS) mais aussi pour Sydney Pollack (UN CHATEAU EN ENFER), Rob Reiner (PRINCESS BRIDE) ou encore Wim Wenders (LES AILES DU DESIR).

Falk s’était également illustré dans des épisodes de séries telles que LES INCORRUPTIBLES, et LA QUATRIEME DIMENSION et dans de nombreux téléfilms (GRIFFIN & PHOENIX : DU SOURIRE AUX LARMES, BRIGADOON, UNE RENCONTRE POUR LA VIE).

A noter que ce dessinateur talentueux avait à son actif la réalisation d’une aventure de COLUMBO.

Il avait 83 ans.

Rentrée de la FOX : les dates !

La FOX a communiqué les dates de lancement de ses nouvelles séries, ainsi que celles des retours de ses succès (à l’exception de THE FINDER (spin-off de BONES), qui n’arrivera à l’antenne qu’en 2012).

NOUVELLES SERIES :

  • THE NEW GIRL : mardi 20 septembre à 21h.
  • TERRA NOVA : lundi 26 septembre à 20h.
  • ALLEN GREGORY : dimanche 30 octobre à 20h 30.
  • I HATE MY TEENAGE DAUGHTER : mercredi 23 novembre à 21h 30.

NOUVELLES SAISONS :

  • GLEE (saison 03) : mardi 20 septembre à 20h.
  • RAISING HOPE (saison 02) : mardi 20 septembre à 21h 30.
  • FRINGE (saison 04) : vendredi 23 septembre à 21h.
  • CLEVELAND SHOW (saison 03) : dimanche 25 septembre à 19h 30.
  • LES SIMPSON (saison 23) : dimanche 25 septembre à 20h.
  • LES GRIFFIN (saison 10) : dimanche 25 septembre à 21h.
  • AMERICAN DAD (saison 07) : dimanche 25 septembre à 21h 30.
  • DR HOUSE (saison 08) : lundi 3 octobre à 21 h.
  • BONES (saison 07) : jeudi 3 novembre à 21h.

Nuit de la fiction québécoise ce soir sur TV5Monde !

Depuis quelques années, TV5Monde programme de nombreuses séries francophones de qualité… en provenance du Québec.

A l’occasion de la fête nationale de cette province du Canada, plusieurs de ces fictions vont se succéder de 21h à 3h du matin sur la chaîne, à savoir les pilotes et/ou season premieres de : TRAUMA, NI PLUS NI MOI, LES BOYS, CATHERINE, TOUT SUR MOI, LA PETITE VIE, CHABOTTE ET FILLE, FRANCOIS EN SERIE, RUMEURS, AVEUX, FORTIER et LE COEUR A SES RAISONS.

Une sélection éclectique (bien l’on puisse regretter l’absence de bijoux comme LES ETOILES FILANTES ou MINUIT, LE SOIR) pour une soirée que tout bon sériephile se doit de suivre !

LES SOPRANO : saga, opéra, mafia…

Tony Soprano, quadragénaire en proie à une crise existentielle, décide de consulter un thérapeute.

Toutefois, cette démarche doit rester secrète, car ce dernier est l’un des pontes de la pègre du New Jersey…

Ainsi commence l’une des plus grandes séries jamais produites, car brillamment écrite, sombre, politiquement incorrecte, cynique et violente à souhait.

Ici, nous avons à faire à des êtres abjects, au physique ingrat et au quotient intellectuel limité, qui passent leur temps à mentir (aux autres comme à eux-mêmes), dissimulant leur lâcheté derrière le respect (tout relatif) d’une hiérarchie féodale.

Pourtant, si la série de David Chase n’hésite pas à jouer la symphonie des armes à feu, celle-ci, contrairement à la saga cinématographique de Coppola (Shakespearienne à souhait), se concentre sur la famille (personnelle comme professionnelle).

Les héros (?) des SOPRANO, avant d’être des employés de l’organisation du crime, sont avant tout des hommes, seuls bien qu’accompagnés.

A l’image de Tony, mari infidèle mais père aimant, bien qu’absent, qui a du mal à cacher à ses enfants la véritable nature de ses activités, ironiquement masquées sous l’appellation de traitement des déchets…

 Contre toute attente, la place accordée aux femmes dans la série est tout sauf anodine.

 Celles-ci (qu’elles soient épouses, mères, filles, sœurs ou maîtresses), sont le point faible des personnages et mentent aussi bien (sinon mieux) que ces derniers, fermant les yeux sur les agissements de leurs mafieux… ou jouant les taupes pour le FBI.

Sans parler du Dr. Melfi, partagée entre attirance et répulsion, qui brise le secret médical en parlant à son entourage de ses séances avec le chef du clan Soprano…

Plus gros succès du câble américain, LES SOPRANO ont connu 6 saisons sur HBO, produites et diffusées sur une décennie, en raison des doutes récurrents du créateur de la série sur sa capacité à se renouveler et des prétentions salariales de certains acteurs gourmands.

La série a tiré sa révérence sur un final scandaleusement audacieux et générateur de frustration, allant à l’encontre des fantasmes générés par les classiques hollywoodiens.

Un ultime pied de nez pour mieux s’affranchir du PARRAIN ?

Et dans 3 semaines… bye, bye DR HOUSE !

Comme chaque mardi, les chaînes ont communiqué hier leurs grilles des programmes pour dans 3 semaines.

Voici une liste non exhaustive des évènements à noter en matière de séries.

TF1 :

  • Programmation de BATMAN BEGINS, film dans lequel Katie Holmes (DAWSON) incarne Rachel Doze, le dimanche 10 juillet en première partie de soirée.
  • Fin de la 6ème saison inédite de DR HOUSE le mardi 12 juillet à 20h 40.
  • LES EXPERTS prennent la succession d’ESPRITS CRIMINELS, à compter du mercredi 13 juillet à 20h 50, mais pour des rediffusions.
  • Poursuite de la diffusion de l’excellente 3ème saison inédite de FRINGE (épisodes 3 et 4), le mercredi 13 juillet à 23h 10.
  • Diffusion de la mini-série LE VISAGE DU CRIME, le jeudi 14 juillet vers 14h.
  • LES EXPERTS : MIAMI, eux, reviennent avec des inédits de la saison 9, dès le vendredi 15 juillet en prime time.

France 2 :

  • FOUDRE revient en quotidienne, pour une 5ème saison inédite dès le lundi 11 juillet à 10h 30.
  • Succès de l’hiver sur France 4, SHERLOCK va tenter de remettre ça chaque vendredi de juillet, à partir du 15.

France 3 :

  • Episodes 3 et 4 des KENNEDY, le mardi 12 juillet à 20h 35.

M6 :

  • La saison 1 de HAWAI 5-0 achevée la semaine précédente, c’est au tour de FBI : DUO TRES SPECIAL (déjà vue sur SérieClub) de se charger de la soirée du samedi de la chaîne, à partir 9 juillet à 20h 45.

LES MYSTERIEUSES CITES D’OR : nouveaux épisodes, mais… nouvelles voix ?!!

29 ans après, 78 nouveaux épisodes des MYSTERIEUSES CITES D’OR sont actuellement en production  pour TF1, chez Blue Spirit et Movie Plus, sous la supervision de Jean Chalopin.

Ces 3 saisons de 26 histoires sont la suite directe du dessin animé bien connu des (presque) quadragénaires, qui y retrouveront tous les personnages qui ont fait les belles heures de RECRE A2, désormais à la recherche des 6 dernières cités d’or !

Si la première affiche promotionnelle ci-dessous tend à prouver que la charte graphique d’origine a été respectée, des bruits inquiétants commencent à courir au sujet de la post synchronisation, laissant entendre que la une aurait choisi une nouvelle distribution.

Certes, quelques uns des comédiens qui ont participé au doublage de la première série ne sont aujourd’hui plus de ce monde (Yves-Marie Maurin, Saddy Rebbot, Jacques Ferrière) et d’autres savourent une retraite bien méritée (Francis Lax, Jean Toppart), mais Jackie Berger (Esteban), Odile Schmitt (Tao) et Isabelle Ganz (Zia) sont toujours en activité, tout comme Jean-Claude Balard (Mendoza) ou Evelyne Selena (la narratrice).

Aucune annonce officielle n’a encore été faite, mais le rédacteur en chef d’Animeland a indiqué le 27 mai dernier sur le site de son magazine, que « des essais ont déjà été faits pour voir si ca peut coller, plus de 25 ans après« .

Nous devrions en savoir plus très bientôt, puisque la diffusion est prévue pour l’année prochaine…

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑