VERONICA MARS : La détective vient de Mars, les criminels de Neptune…

10 Jan

A l’occasion de son énième rediffusion sur TF6, du lundi au vendredi à 18h 45 et 19h 35, un retour sur le parcours mouvementé de VERONICA MARS s’imposait…

Veronica est une adolescente de 17 ans, devenue paria suite à la mise en accusation par son père, alors shérif,  du géniteur de sa meilleure amie dans l’affaire du meurtre de celle-ci.

Désormais détectives privés, ils subsistent en enquêtant sur des affaires sordides…

Bien que destinée à un public adolescent, la série peut être suivie par des adultes, car le ton de VERONICA MARS est inhabituellement sombre pour ce type de productions.

L’héroïne est forte, futée et incroyablement efficace dans ses enquêtes et ne s’en laisse pas compter par la gent masculine, qui n’a de cesse d’essayer d’impressionner la jeune femme… en vain.

Toutefois, Veronica, remarquablement campée par la géniale Kristen Bell (SPARTAN, SANS SARAH RIEN NE VA), est tout sauf une superwoman.

Pleine de fêlures (sa mère l’a abandonnée, ses amis lui ont préféré leur réputation, elle a dû taire un viol commis sous GHB), la jeune femme est devenue cynique et désabusée, ce qui rend la fiction très intéressante !

Mademoiselle Mars a beau évoluer dans un univers futile (le lycée), ici, point de glorification du système scolaire ou de la pom pom girl et la voir malicieusement mettre ses professeurs (et toute forme d’autorité) en boîte est l’un des gimmicks les plus drôles de la série…

A ce titre, les personnages mis en avant sont tous des marginaux (loubard au grand cœur, tête de turc, riche héritier dépressif, amoureux transi, geek etc.) et les scénaristes jouent avec les apparences, quitte à perdre le téléspectateur.

D’ailleurs, VERONICA MARS est bourrée de références  à la culture populaire, comme en témoignent les titres américains des épisodes, constitués d’habiles jeux de mots avec des titres de livres, films ou séries télévisées.

Trop pointu pour son cœur de cible, le programme n’a jamais brillé par ses audiences, mais soutenu par les critiques ainsi qu’une base de fans fidèles, ce dernier a pu tenir 3 saisons, avant que la chaîne ne décide de jeter l’éponge.

En France, la série est longtemps restée dans les tiroirs de France 2 (avant que 13ème rue n’en diffuse la première saison en 2006), seulement c’est sur les chaînes du groupe M6 (M6, W9, TF6) que les téléspectateurs peuvent voir celle-ci dans son intégralité depuis 2007.

Dans une tentative désespérée de sauver son « bébé », Rob Thomas a financé un pré-pilote situé dans le futur et montrant une Veronica devenue un super agent du FBI.

Le résultat, assez pathétique, est resté à l’état de projet, évitant à la fiction de trahir son concept… et son public.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :