Dennis Hopper s’en est allé

Dennis Hopper est mort hier, emporté par un cancer de la prostate.
Icône de la génération hippie et touche à tout de génie (comédie, écriture, peinture, mise en scène), cet artiste a débuté dans les années 50 dans des films tels que LA FUREUR DE VIVRE, avant d’alterner télévision (LA QUATRIEME DIMENSION, BONANZA, LA GRANDE VALLEE, AU COEUR DU TEMPS, POLICE DES PLAINES, D.O.S., 24, LAS VEGAS, COLLISION) et cinéma (APOCALYPSE NOW, RED ROCK WEST, WATERWORLD, LE GRAND DEFI, SPEED, TRUE ROMANCE, BLUE VELVET, THE INDIAN RUNNER) tout au long de sa carrière d’acteur.
Peintre reconnu, puisant son inspiration aussi bien dans l’impressionnisme que chez Warhol, il réalisa plusieurs films marquants (THE HOT SPOT, COLORS, CHASERS), mais Hopper doit son entrée dans la légende à son EASY RIDER, qu’il a co-ecrit avec Peter Fonda, son partenaire à l’écran !
Sortie en 1969, ce road movie est d’ailleurs le symbole du Nouvel Hollywood, qui vit éclore de nombreux réalisateurs "indépendants" (Coppola, Scorsese, Bogdanovitch, Lucas, Spielberg) de 1969 à 1980.
Avec Dennis Hopper, c’est une part de la liberté d’expression artistique de l’Amérique qui s’en va… 
Il avait 74 ans.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :