Freescully : elle est libre Anne…

10 Avr
La blogosphère a perdu l’une de ses plus belles plumes.
Freescully est en effet partie dans la nuit du 6 au 7 avril, à l’âge de 26 ans.
L’auteur de The C-View, qui écrivait malicieusement résider partout et nulle part n’est plus, si ce n’est dans nos coeurs, aujourd’hui serrés.
Sériephile avertie, critique parfois féroce, elle savait aussi rester fidèle à ses coups de coeur téléphagiques (URGENCES en tête) !
Ce fut un honneur d’avoir pu partager quelques idées avec cette étoile filante, au travers d’e-mails et de commentaires sur nos blogs respectifs.
Elle est libre Anne : y’en a même qui disent qu’ils l’ont vue proser…
 
Freescully devait initialement participer à la rédaction du HS n° 3 de LIBERTE SERIE, mais cette collaboration n’a pas pu aboutir, en raison de désaccords éditoriaux.
Afin de lui rendre hommage, voici son article consacré à la série PRIVATE PRACTICE :
 

Private Practice est le spin off de Grey’s Anatomy. La série a été introduite en mai 2007 sur ABC lors d’un double épisode de la saison 3 de Grey’s Anatomy, dans lequel le Dr Addison Sheppard se rend à Los Angeles pour prendre quelque vacances et s’éloigner de sa vie sentimentale un peu trop mouvementée à Seattle. Elle y retrouve ses amis Sam et Naomi avec qui elle était à la fac de médecine et qui dirigent un cabinet médical privé. Addison retournera à Seattle le temps de quelques épisodes de Grey’s Anatomy pour mieux quitter la série vers un avenir qu’elle espère plus ensoleillé.

Avec Private Practice, si le principe de la série reste le même que celui de Grey’s Anatomy (à savoir un soap médical), le décor change quelque peu et on sort du cadre auquel on est habitué dans les séries médicales. On ne voit que très rarement l’hôpital et les consultations ont lieu ici dans un cabinet médical privé et huppé de Los Angeles, qui met principalement l’accent sur les soins et le bien-être, concept très bobo qui colle parfaitement à la ville de Los Angeles. L’archétype même de ce courant est le Dr Wilder, qu’Addison prend pour un charlatan et qui pratique la médecine chinoise et la relaxation.

Si la première saison tend à mettre beaucoup plus en avant la vie privée des médecins, l’installation d’Addison à Los Angeles, ses histoires de cœur, le divorce de Sam et Naomi (l’actrice interprétant le rôle a d’ailleurs changé depuis le double épisode pilote), la deuxième saison a amorcé un petit changement, du moins dans sa première partie. En effet, même si les histoires de cœur restent présentes, Private Practice laisse plus de place aux cas médicaux et aborde par ce biais des sujets plus vastes, concernant pour la plupart l’éthique médicale. C’est un angle intéressant qui donne une autre dimension à la série. Les médecins ont toujours des avis partagés sur les questions d’éthique, et si le discours de certains est fortement conservateur (et pas forcément très pertinent médicalement parlant), il est toujours contrebalancé par un discours plus libéral au sens américain du terme. Ainsi la série aborde des questions médicales qui font souvent débat aux États-Unis, comme la justification de la vaccination ou la prescription de contraceptifs à des adolescents.

Malheureusement dans la deuxième moitié de la saison, le soap reprend progressivement du terrain et laisse moins de place au débat. Si l’humour est aussi présent dans Private Practice, comme dans Grey’s Anatomy, les personnages sont en revanche moins attachants. On retiendra évidemment le personnage d’Addison Montgomery Sheppard, qui après avoir illuminé Grey’s Anatomy (et dont l’absence s’est par la suite beaucoup fait sentir), reste le personnage le plus attachant de la série.

Malheureusement, la série peine à trouver son identité et reste encore trop proche d’un Grey’s Anatomy. ABC l’a renouvelée pour une troisième saison, espérons donc que Private Practice ose un peu plus, d’autant plus qu’elle est diffusée aux États-Unis à une case horaire (22h) qui lui permettrait un peu plus de prise de risque.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :