Il y a 20 ans : ALERTE A MALIBU…

15 Mai

Il y a 3 semaines, la série la plus populaire de tous les temps fêtait son 20ème anniversaire !

Plus de 1 100 000 000 de téléspectateurs par semaine au plus fort de son succès, un record toujours inégalé à l’heure où les séries pullulent sur les petits écrans du monde entier, c’est ça ALERTE A MALIBU !

Produite à partir de 1989, la série a pourtant été créée 10 ans plus tôt par Gregory J. Bonnan, alors sauveteur, mais il lui faudra une décennie pour vendre son concept et ce grâce à son beau-frère, Douglas Schwartz, producteur de son état.

Rejeté par toutes les chaînes, son projet est finalement retenu par NBC, séduite par la vidéo de présentation de Bonnan.

Diffusé le 23 avril 1989, le pilote de la série intitulé BAYWATCH : PANIC AT MALIBU PIER obtient une audience record qui lui permet de devenir une série régulière, la chaîne passant une commande ferme de 12 épisodes !

La chaîne commanda 10 autres épisodes, car elle n’avait plus enregistré de tels scores depuis la fin de K 2000 en 1986 ! Cela n’empêchera pourtant pas la série d’être annulée au terme de sa première saison, la direction du network n’étant pas pleinement satisfaite du résultat artistique.

En coulisses, certains membres du casting partagent l’opinion de la chaîne, Hasselhoff en tête qui n’aime pas la tournure criminelle prise par les histoires de BAYWATCH !

Shawn Weatherly, elle, a préféré quiter la série et son personnage a été tué dans l’épisode le plus regardé de l’année.

Les producteurs Gregory J. Bonnan, Douglas Schwartz et Michael Berk ne se résignent pas, et associés à David Hasselhoff, ils rachètent les droits d’ALERTE A MALIBU afin de relancer celle-ci !

L’interprète de Mitch fait le tour des chaînes de télévision européennes, où la première saison a  reçu un accueil triomphal  et obtient les fonds nécessaires à la reprise de la série, dont le tournage reprend en 1991 en vue d’une diffusion à l’automne suivant en syndication !

Le budget de chaque épisode a été revu à la baisse et les producteurs ne peuvent persuader les membres de l’équipe d’origine de reprendre du service, à l’exception de Billy Warlock, Erika Eleniak et Monte Markham et les 22 épisodes de cette seconde saison font le bonheur de millions de téléspectateurs à travers le monde qui ne tiquent même pas devant le nouveau visage de Hobie Buchannon, désormais incarné par Jeremy Jackson, pourtant l’antithèse de Brandon Call, parti jouer dans NOTRE BELLE FAMILLE !

Le succès est au rendez-vous, mais éxédés par le refus catégorique de la production de donner suite à leurs requêtes salariales, le couple Warlock/Eleniak prend la porte, suivi par Markham, fatigué de jouer les faire-valoir !

C’est grâce à cette série de défections que la production engagea l’équipe qui fit de BAYWATCH un mythe, à savoir Pamela Anderson, Alexandra Paul, Nicole Eggert et David Charvet !

Commence alors une grimpette de 4 ans dans les sondages qui amènera ALERTE A MALIBU à figurer dans le Livre des Records avec ses 1 1 000 000 de téléspectateurs hebdomadaires en 1996 !

Au fil des années, les naïades et les éphèbes se succèderont, mais David Hasselhoff et Pamela Anderson resteront à jamais LES stars de la série.

Lors de la célébration du 100ème épisode en 1994, NBC n’hésite pas à publier une page de félicitations dans la presse professionnelle avec cette légende : « Oops ! Qui aurait pu savoir ?! ».

Si l’audience stagne au début de la 7ème saison, elle va très vite baisser et le déclin de LA série culte des années 90 est amorcé.

Il faut dire que 7ème année de production est hélas lamentable au niveau des scénarii et voit, de plus, le départ des piliers Anderson et Paul.

L’échec du spin-off, BAYWATCH NIGHTS, nuit gravement à l’image de marque de la série (qui n’avait pas besoin de ça), tuant dans l’œuf le projet de nouvelle série dérivée auquel l‘épisode 142, UNE UNITE D’ELITE, devait servir de pilote !

La production décide de réagir et revient aux fondamentaux de BAYWATCH, à savoir les plans larges et les ralentis des sirènes qui ont fait la « renommée » de la série, assumant un peu plus son côté « guilty pleasure »…

La distribution compte 12 membres lorsque débute le tournage de la 8ème saison et les producteurs vont très vite le regretter, s’apercevant qu’il n’est pas possible de donner de l’importance à tout le monde, d’autant que les audiences restent mauvaises.

Le coup de théâtre du season finale qui voit Mitch Buchannon épouser Neely Capshaw sur un bateau de croisière en Alaska déclenche la colère des fans.

La presse se gausse, mais c’est une habitude, des déboires d’ALERTE A MALIBU et le renvoi de 6 acteurs et le départ de Gena Lee Nolin n’arrange rien.

La 9ème saison commence en 1998 et le phénomène El Nino grève un peu plus un budget qui a plus que doublé depuis 1991, éclipsant l’arrivée de Mitzi Kapture (LES DESSOUS DE PALM BEACH) au casting.

C’en est trop pour les partenaires financiers qui annoncent à Bonnan que cette année est la dernière pour eux, condamnant BAYWATCH.

Le créateur de la série réussit à les persuader de poursuivre l’aventure, leur promettant de réinventer celle-ci et surtout, de  la rendre moins chère à produire…

Le double épisode tourné en Australie a donné l’idée à l’ancien sauveteur d’y délocaliser le tournage, mais les habitants de la ville d’Avalon, se sentant menacés, vont faire un tel tapage que la production déclare forfait, lorsqu’une proposition providentielle en provenance d’Hawaï, va permettre à la nouvelle version de BAYWATCH de voir le jour et c’est ainsi qu’ALERTE A HAWAÏ démarre en septembre 1999.

En effet, le syndicat d’initiative d’Ohahu offre à la production des facilités telles que billets d’avion, hébergements et subventions.

Michael Berk et Douglas Schwartz ne suivent pas Bonnan dans cette aventure et David Hasselhoff, fatigué de jouer les sauveteurs depuis 10 ans n’accepte de rempiler dans le rôle qu’à la condition de n’apparaître que dans la moitié de ceux-ci.

Mais Bonnan et Hasselhoff, tous deux producteurs éxécutifs, n’en finissent plus de se disputer et Bonnan remonte la fin du dernier épisode de la 10ème saison, laissant entendre que Mitch n’a pas survécu à une explosion !

Les chiffres plongent et l’annulation de la série est annoncée au début de l’année 2001, mettant ainsi fin à une agonie que l’appât du gain n’aura que trop prolongée…

Mais contre toute attente, ALERTE A MALIBU fera son retour début 2003 sur la FOX le temps d’un téléfilm, MARIAGE A HAWAÏ, tourné l’automne précédent à la demande du network qui croit en la pérennité de la franchise.

Mais les scores assez moyens de ce reunion TV movie mettront un terme à BAYWATCH, du moins dans sa version télévisée, puisque les studios DREAMWORKS en ont acheté les droits en vue de produire un long métrage dont la mise en chantier ne cesse d’être repoussée ! Mais au final, que reste t’il d’ALERTE A MALIBU ?

Plus que la série la plus populaire de l’histoire de la télévision, c’est avant tout l’incarnation du rêve américain tant dans son fond, la réussite d’une bande de producteurs à la volonté de fer que dans sa forme, exploitation à outrance des clichés californiens.

Cependant, la série est loin d’être mauvaise et sous des dehors frivoles de plaisir coupable, elle a traité  plusieurs sujets aussi contemporains que le divorce, l’anorexie, l’intégration ou le handicap et n’a jamais hésité à maltraiter ses protagonistes, à l’image de Mitch qui se retrouve en chaise roulante après un sauvetage qui a mal tourné !

De plus, l’humour est omniprésent et BAYWATCH a du recul sur elle-même : on sourit volontiers devant cette scène dans laquelle Stéphanie demande à CJ si elle compte se marier en maillot sur la plage, faisant référence au rocambolesque mariage de Pamela Anderson, ou encore en entendant Hasselhoff siffler le générique de K 2000 dans l’épisode de Noël…

Alors non, la série n’a pas la profondeur d’A LA MAISON BLANCHE ou la rigueur d’URGENCES , mais elle a au moins l’honnêteté de ne s’être jamais prise pour autre chose que ce qu’elle est : un produit de divertissement !

  

2 Réponses to “Il y a 20 ans : ALERTE A MALIBU…”

  1. jean-françois 16 mars 2010 à 06:18 #

    Je cherche des statistiques sur la série (audiences, pays dans lesquels la série a été diffusée…). Savez-vous où je peux trouver de telles informations ? Merci pour cette synthèse en tout cas.

  2. Jérôme 17 mars 2010 à 05:29 #

    Vous devriez commencer par le livre "Baywatch : rescued from prime time", écrit par Gregory J. Bonnan (créateur et producteur de la série), qui contient entre autres, le type de données que vous recherchez.Sinon, Deborah Schwartz (productrice et scénariste de la série) a publié "Baywatch : the inside story", centré sur l\’évolution des protagonistes et David Hasselhoff (acteur et producteur exécutif de la série) évoque ALERTE A MALIBU dans son autobiographie MAKING WAVES (édition UK)/DON\’T HASSEL THE HOFF (édition US).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :