Inédits de J’IRAI DORMIR CHEZ VOUS sur France 5 !

Alors que le DVD de la version cinématographique, J’IRAI DORMIR A HOLLYWOOD, sera disponible le 20 avril, France 5 va diffuser 6 nouveaux épisodes de J’IRAI DORMIR CHEZ VOUS, dès le 25 avril !
Antoine de Maximy, globe trotter à la chemise rouge et aux encombrantes caméras embarquées, revient chaque samedi à 15h 55 et jusqu’au 30 mai, pour nous faire partager le qutidien des habitants de Cuba, du Mexique, de Nouvelle-Zélande, d’lndonésie, d’Iran et de Grèce.
A noter que ces nouvelles destinations sont les premières, à l’exception du film, filmées en Haute Définition, mais elles pourraient bien être les dernières, puisque le documentariste a récemment fait savoir qu’il envisageait de ne pas poursuivre l’aventure au-delà de la 30ème émission, nombre désormais atteint, 5 ans après le tournage de la première.
Espérons qu’il change d’avis et accessoirement, qu’il ne fasse plus jamais appel à Béatrice Ardisson pour l’illustration sonore de ses pérégrinations, comme ce fut le cas pour le long métrage…
Je ne parle que rarement des séries documentaires, mais j’avoue particulièrement apprécier celle-ci !
En effet, à l’inverse d’autres issues elles aussi de la chaîne Voyage (LONELY PLANET, TRAVELERS etc.), co-productrice avec Bonne Pioche (LA MARCHE DE L’EMPEREUR) et France 5, J’IRAI DORMIR CHEZ VOUS s’intéresse plus aux autochtones qu’au sites et les voyages d’Antoine sont d’autant plus touchants, qu’ils évitent le piège facile du pathos.
Il est souvent reproché à ce routard de profiter de l’hospitalité des gens qui acceptent de le recevoir, mais si celui-ci s’invite, il n’arrive jamais les mains vides, dort toujours dans son sac de couchage et sait se retirer lorsque l’un de ses hôtes se montre gêné.
De plus, le fait de fuir les lieux touristiques et de peu préparer ses voyages, rendent encore plus authentiques les rencontres fortuites d’un monsieur respectueux des autres et de ses téléspectateurs.
Si l’on rit souvent du choc des cultures, pas question ici de rire au détriment de qui que ce soit, si ce n’est du bourlingueur lui-même !
Raffraîchissante, drôle, intéressante et parfois émouvante, cette série documentaire mérite vraiment d’être vue.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s