Quand House se perd dans un mauvais polar…

AU BOUT DE LA NUIT est sorti mercredi et la joie de retrouver des acteurs de série, sur grand écran, passe bien plus vite que le film lui-même !
Et pourtant, avec des pointures telles que Hugh Laurie (DR HOUSE), Forrest Whitaker (URGENCES, THE SHIELD), John Corbett (LE VISITEUR, SEX & THE CITY), Michael D. Roberts (MANIMAL), Jay Mohr (ACTION) aux côtés de Keanu Reeves (POINT BREAK, MATRIX) et Chris Evans (LES 4 FANTASTIQUES), on est en droit de s’attendre à passer un excellent moment, sinon de cinéma, au moins de divertissement.
Eh ben non, on s’ennuie ferme devant ce polar convenu dont on a bien du mal à imaginer qu’il est tiré d’une idée de James Elroy !
Le coup du flic border line nous a déjà été (très nettement) mieux servi dans L’ARME FATALE (allant jusqu’à en plagier la scène du sapin de Noël !) et le réalisateur de BAD TIMES n’a pas compris qu’il ne réalisait pas la suite de son film précédent, pourtant moins mauvais…
Cette absence de qualité du script semble avoir démotivé les comédiens, puisque ceux-ci nous ont déjà offert des compositions plus inspirées !
Mentions particulières à Keanu Reeves, aussi bouffi et monolithique qu’un Steven Seagall et à Forrest Whitaker qui tente un cabotinage "à la Nicholson" tellement hors de sa portée qu’on en a (presque) de la peine pour lui…
Bien que violentes, les scènes d’action sombrent dans le n’importe quoi et les thèmes politiquement incorrects, que sont le racisme et la corruption, sont balayés par la morale à 2 sous du final ridiculement convenu.
Il n’y avait déjà pas grand chose à sauver dans ce (très) long métrage, mais c’était sans compter sur le talent des français à tirer sur les ambulances…
En effet, la version française finit d’achever une production qui n’avait vraiment pas besoin de ça, emmené par l’insipide Jean-Pierre Michael qui n’en finit plus de nous faire regretter le temps où Reeves était doublé par Thierry Ragueneau, un Thierry Desroses incapable de grimper dans les aïgus et un Feodor Atkine qui a du mal à doubler Laurie sans tomber dans l’excès "Housien" !
Après les lamentables SANS SARAH RIEN NE VA et LE TEMOIN AMOUREUX, AU BOUT DE LA NUIT confirme que les acteurs de série ont décidé de faire sa fête au cinéma…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s